Lorsque tu es hypersensible, en dépression, bref au bout du rouleau de sopalin; un petit rien peut te faire manquer cruellement de motivation et ton moral prend l’escalator direction le sous sol.

Tu connais ce moment où tu oublis ta motivation, ton sourire, tes objectifs? Même si hier tu les avais clarifié de façon précise, que tu avais décidé de repartir du bon pied dès ce matin. Bim bam boum, tu ressens que ton énergie a une crampe qui lui fait mal…

Et, je vais te dire quelque chose…tu as le droit de ne pas aller bien. Avoir des hauts mais surtout des bas, cela permets de rebondir de manière considérable mais t’endors pas trop longtemps non plus, sinon tu vas avoir du mal à rebondir.

 

Il faut que tu acceptes et que tu valides que tu as le droit d’être en bas mais que tu t’aimes très beaucoup fort pour t’accorder des grand hauts.

Dis-toi une chose, il y a sûrement un petit cadeau caché derrière tout ça, et je ne vais pas l’ouvrir pour toi même si j’aime les surprises, je te propose de le découvrir toi-même.

Equipe-toi de tes meilleurs baskets parce que là, ma vieille, on va « jumper ». Mais il faut le vouloir et encore une fois, je ne peux pas le vouloir pour toi.

Tu es ok? Yeahhhhhh

Déja, rappelle toi dans un premier temps que ton cerveau amplifie ce que tu lui donne tout les jours, alors ce qui nous intéresses, c’est de lui importer de bonnes vibes. Les mauvaises infos font faire bugger ton disque dur comme dans ton pc. Une des meilleures manières de faire redémarrer ton disque dur personnel est de lui donner des infos positives.

Il y a 5 ans lorsque j’ai fais mes premières formations en développement personnel, la formatrice me disait qu’il était important de me parler à moi-même.

Si elle savait…toute la journée, je me parlais, je me disais des trucs drôles, d’autres pas drôles du tout, mais je pouvais me raconter toute les blagues du monde, je n’avais pas le moral pour autant et encore moins la motivation nécessaire pour entreprendre des choses.

Déjà, parce que toute mes blagues je les connaissais déjà (oui forcément) mais en plus parce que mon cerveau avait besoin d’autres pensées. Des pensées qui prendraient soin de moi.

Elle m’a donc dit de me positionner devant un miroir dès le matin.

De me dire que je m’aime, que j’étais une gagnante, que je savais que j’étais une personne forte et que j’étais heureuse (ma tête s’est transformé en smiley avec les yeux qui sortent de la tête quand elle m’a fait cette proposition…).

Je n’étais absolument pas convaincu par ce qu’elle pouvait me dire et je l’ai prise pour une illuminée (oui j’étais un peu rebelle) donc je ne l’ai pas fait.

Mon énergie était malgré tout en souffrance et j’avais presque réalisé que c’était ma motivation qui allait relancer tout ça.

Puis quelques temps plus tard, j’ai sorti la petite caisse Ikéa de mon cerveau qui contient les conseils qui pourraient être utiles. Bref, j’ai tenté cet exercice. Un matin, deux matins, trois matins puis c’est devenu une habitude. Moi, ma motivation, ma brosse à dent, mon miroir et mes phrases de ouf. Et je me suis convaincue de plein de choses.

Que j’ai la même voix que Beyoncé (bien sûr que c’est faux mais je vais jamais au karaoké donc on s’en fiche), que je suis une winneuse, que je suis capable de réussir ce que j’entreprends et que chaque jour est un nouveau cadeau et une nouvelle chance pour être encore plus heureuse. 

L’alimentation et la respiration vont aussi faire beaucoup sur ton corps.

En étudiant la médecine chinoise notamment sur les messages et l’alimentation du tao, j’ai compris que le corps détient bien des secrets.

Je n’avais pas le recul nécessaire et je n’étais pas réceptive à ce type de conseils auparavant, car la patience et moi, on avait pas fait connaissance.

Oui car pour changer, il faut patienter mais sâche bien que chaque pierre que tu mets sur ta construction jour après jour va bientôt représenter une villa de malade! (j’aurais pu dire pour les gourmandes, chaque choux que tu mets sur ton gâteau va finir en une pièce montée gigantesque hihi).

Tout ça pour te dire que lorsque tu te poses les bonnes questions, non pas dans ce style:

  • « Pourquoi je tombe que sur des gens pénibles? »
  • « Pourquoi je suis toujours malade? »
  • « Pourquoi je suis toujours en galère d’argent? »

Je te propose de te poser plutôt les questions de manière différente:

  • « Comment je peux fréquenter des personnes inspirantes et agréables? »
  • « Comment je peux avoir une bonne santé? »
  • « Qu’est-ce que je peux mettre en place pour gagner plus d’argent? »

Tu verras quand modifiant tes questions, ton cerveau va procéder d’une manière plus fluide et de manière positive.

Si tu prends le soin de tes pensées, de manger correctement, de respirer correctement, ton corps va grandement te remercier.

Je prendrais le temps de t’expliquer comment tu peux apprendre à respirer et à retrouver une alimentation saine pour retrouver le PAWA dans un prochain article.

En attendant je te laisse courir devant ton miroir pour te dire plein de chouette trucs.

 

 

Pin It on Pinterest